Burgers Party

Bienvenue sur le blog d'un fan de burgers! Ici vous trouverez des idées recettes pour réaliser vous-même de délicieux burgers, des tests, des actus, et bien plus encore... Amateurs de malbouffe vous aussi? Venez partager vos conseils, vos idées... Sur ce blog 100% gastronomie américaine ;) Pensez aussi à visiter: www.myburger.fr

14 novembre 2006

Suprême Cheese (Quick France)

Il n'y a pas que les burgers temporaires dans la vie, il y a aussi les burgers permanents. Après avoir présenté le Tower Burger de KFC il y a quelques mois, voici venu le moment de parler du Suprême Cheese de Quick. Ce burger est le plus grand de toute la carte, c'est aussi le plus cher. Quick nous promet un maximum d'ingrédients pour un maximum de plaisir, alors testons-le pour vérifier...


Présenté désormais dans une grande boîte colorée, avec la photo de la tranche du burger sur l'avant de celle-ci (ça change des boîtes couleur kraft, peut-être le prémice d'un remplacement de tous les emballages chez Quick?), ce burger semble déjà peser bien lourd. C'est en ouvrant cette boîte que l'on découvre un burger qui est effectivement très grand et qui prends vraiment toute la place:


Le bun's supérieur est recouvert de petits grains de "je ne sais quoi", j'ai eu beau chercher je n'ai pas trouvé... Toujours est-il qu'il se détachent facilement et que je préfère les bonnes vieilles graines de sésame... Sinon niveau ingrédients on retrouve tout ce que j'aime: un grand steack haché, du fromage fondu, de la salade (de type iceberg et hachée assez large, pas comme dans le Giant!), des rondelles de tomate (j'en ai personnellement eu une grande et deux petites: généreux), des oignons, des cornichons et, en guise de sauce une dose de ketchup et une de mayonnaise. Bref, rien de très original mais que des valeurs sûres.


Dès la première bouchée, ce burger s'avère être une pure merveille, bien meilleure que la plupart des burgers de chez Quick. On se rapproche plus ou moins d'un Royal Deluxe de chez McDonald's, mais avec un goût moins moutardé. Etant donné sa taille généreuse, une fois qu'on a fini, on a plus faim. Un seul bémol: avec un nom pareil je m'attendais à un peu plus de fromage, mais on a vite fait de pardonner cette incohérence tellement ce burger se mange facilement. Bref, il mérite amplement sa place dans la carte de Quick, et en plus c'est plutôt rare un aussi grand burger qui soit permanent. A choisir en cas de grande faim, surtout si les burgers temporaires du moment ne vous satisfont pas!

Libellés : , ,

10 novembre 2006

Pack Best-Of VS sac en papier (McDonald's France)

Je ne sais pas si dans votre McDonald's c'est pareil, mais dans ceux tenus par mon franchisé local, au Drive, selon les jours, c'est soit Pack Best-Of soit sac en papier, indépendamment du menu choisi. L'occasion de faire une petite comparaison de chaque mode d'emballage.

Le sac papier

Emballage classique de votre menu à emporter, disponible dans quasiment tous les fast-foods (McDo ou autres), le sac papier avec anses vous permettra de transporter votre miam et pourra contenir plusieurs menus si necessaire (existe en plusieurs tailles). A l'intérieur, la tradition veut que les frites et autres quartiers de pommes de terre soient emballés séparément, dans un sachet plus petit.


Avantages: il est léger et facilement recyclable, donc plus écologique que son concurrent le Pack Best-Of. On peut facilement y trouver des burgers et autres side-orders supplémentaires(salades, desserts) car l'espace est modulable à volonté (on empile comme on veut). On peut se resservir de ce sachet grande contenance à la maison pour y glisser des déchets recyclables avant d'aller les jeter au container si votre commune pratique le tri sélectif et n'impose pas l'utilisation de sacs spécifiques (attention, ne mettez pas les emballages gras de vos frites et autres dans les dechets à recycler!). Enfin, il prends moins de place dans la poubelle!

Inconvénients: il conserve très mal la chaleur, est peu résistant (surtout en cas de pluie), et les boissons et desserts glacés sont à transporter à part (en général elles vous sont remises dans un support en carton anti-renversement si vous allez au Drive) car, si vous les glissez dans le sac avec les aliments chauds, ceux-ci refroidiront très vite.

Le Pack Best-Of

Cet emballage rigide a été inventé il y a quelques années par McDonalds pour augmenter l'ergonomie lors du transport, ainsi que la beauté de la présentation générale. Il en existe de deux tailles: pour un menu ou deux menus. A l'intérieur, chaque chose à sa place, et tout tient debout correctement.


Avantages: A l'intérieur, tout est parfaitement maintenu. La boisson est intégrée dans celui-ci, elle est calée dans une bande de carton qui se replie à l'intérieur du pack et ne peut se renverser (fini les boissons à part). La largeur et la rigidité de l'ensemble le rends très stable, même en voiture. A pieds, sa poignée sur le dessus le rends facile à transporter et il est moins sensible en cas de pluie. Il conserve beaucoup mieux la chaleur grace à son épaisseur.

Inconvénients: Il est beaucoup moins écologique car il contient beaucoup plus de matériaux que le sac papier. De plus il prendra beaucoup plus de place dans la poubelle une fois le repas terminé (sauf si correctement applati). Jeté indélicatement dans la rue ou dans la nature, il sera beaucoup plus visible.

Conclusion

Ces deux emballages ont leurs avantages et leurs inconvénients, aucun d'entre eux n'est parfait. Si j'étais le boss d'un fast-food, je ne saurai franchement pas quoi choisir, mais en tant que client j'aurai tendance à préferer le pack, surtout lorsque je suis à pieds...

Et vous, vous êtes plutôt pour le pack ou pour le sac?

Libellés : , ,

Le 280 (McDonald's France)

Voici le "280", un burger qui n'est pas nouveau puisqu'il réapparait épisodiquement, un peu comme son cousin le "Big Tasty". Cet automne, suite à la série au bilan mitigé "Les Saveurs à l'Affiche", McDonald's nous ressort donc ce burger, un classique qui est une valeur sûre pour bon nombre d'amateurs de burgers.


Celui-ci m'a été servi dans une grande boîte "générique" car il ne devait plus y avoir de boîtes à l'effigie de ce 280 en stock dans se McDonald's. Heuresement, il y avait encore tous les ingrédients nécessaire pour sa préparation ce jour là, c'est l'essentiel!


A l'intérieur, on découvre un grand burger carré, avec un grand steack rond, qui remplit parfaitement l'espace disponible dans l'emballage. Le décidément très à la mode pain fariné "Ciabatta" renferme, outre le steack géant, du fromage fondu, une rondelle de tomate, des oignons frais et croquants, du ketchup et une sauce mayonnaise citronnée.


En mordant dans ce burger, on est tout de suite conquis. Viande épaisse, fromage bien fondu et en quantité raisonnable, tomate épaisse apportant douceur et fraicheur, oignons croquants, le tout avec juste ce qu'il faut de sauce pour relever l'ensemble. Des ingrédients certe classiques, mais passe-partout pour plaire à tout le monde (il a d'ailleurs beaucoup de fans!). Ce burger n'égalera pas le Big Tasty, mais figure en très bonne place dans le line-up McDonald's, on aimerait juste le voir revenir plus souvent.

Oui, une alternance Big Tasty / 280 avec changement tous les mois (et sans trou entre les deux), ce serait vraiment le pied! On a tous le droit de rêver...

Libellés : , ,

Intense Raclette (Quick France)

Deuxième volet de la série "Total Cheese" de chez Quick en cet période d'automne, voici le "Intense Raclette" qui, comme son nom l'indique, contient du fromage à raclette. Celui-ci se présente sous la formule chère à Quick: un "Long Burger". Celui-ci est enfermé dans une boîte en carton orange qui présente un design attrayant:


En ouvrant cette boîte, le côté fromage de la chose est déjà mis en évidence grâce à l'utilisation d'un bun gratiné à l'emmental. Ce burger remplit correctement l'espace, les deux steacks et les tranches de raclette dépassant des bun's de celui-ci. Une forte odeur de raclette envahit rapidement les narines, ce qui est signe d'une certaine cohérence avec l'apellation du produit.


En soulevant son bun, on découvre le fromage à raclette qui a bien fondu grâce à la chaleur des steacks (du vrai fromage à raclette et non une préparation à base de fromage fondu, la présence de croûtes permet d'en attester). En dessous des steacks se trouve une dose de sauce au goût de... fromage bien sûr!


Au niveau goût, ce burger corresponds exactement à ce qu'on pouvait attendre de lui: un fort goût de fromage, qui réussit à masquer totalement le goût des steacks. On a vraiment l'impression de manger de la raclette, si ce n'est que d'habitude ce fromage se déguste plutôt avec de la charcuterie et des pommes de terre! La sauce au fromage vient ajouter une touche d'onctueusité et renforcer encore un peu le goût.


Le seul reproche que l'on puisse faire à ce burger, c'est sa présentation générale: tout mou, tout coulant, il n'attire pas vraiment l'oeuil. Mais il devrait combler sans problème tout amateur de fromage fort! Par contre, si la tranche de fromage contenue dans un cheeseburger vous rebute déjà, passez votre chemin ;-). En tout cas, bravo à Quick pour l'idée originale de l'utilisation de raclette dans un burger, ça change!

Libellés : , ,

02 novembre 2006

Triple Cheese (Quick France)

Voici le Triple Cheese, un nouveau burger temporaire de chez Quick, qui fait partie d'une série appelée "Total Cheese", jusqu'au 19 novembre 2006. D'autres produits accompagnent cette opération: un burger "Intense Raclette", un "Roll Chèvre-Mozza", des bâtonnets au fromage "Full Cheesy", une salade aux trois fromages et une "Good Soup Tomate Mozza".

Ce burger est d'une composition extrèmement sommaire: un bun's lisse sans sésame, trois tranches de fromage fondu à l'emmental pour seulement deux steacks hachés (peux-t-on donc appeler ça dignement un "triple"?), un peu de moutarde douce et un peu de ketchup ou de sauce tomate (je n'ai pas vraiment réussi à vraiment le définir) ainsi que quelques morceaux d'oignons.

Dès l'ouverture de cette jolie boîte bleue, on découvre que le fromage a coulé de partout dans le fond de la boîte, ce qui promet un burger bien fondant!

Mais en le testant, passée la première bouchée, la première réaction qui se produit est d'attraper le gobelet de soda pour se réhydrater tellement ce burger est sec et étouffant à cause de son bun's très sec. Aucune saveur ne ressort vraiment de ce burger: l'emmental manque de goût, les steacks sont totalement noyés dans tout ce fromage et la sauce a totalement été absorbée par le pain.


Afin d'être certain qu'il ne s'agissait pas d'un mauvais échantillon, j'ai commandé à nouveau le même burger dans un autre Quick quelques jours plus tard, mais le résultat fut exactement le même. Ce burger devrait toujours être servi avec une maxi boisson, mais il a au moins l'avantage de "tenir au corps". Il ne reste plus qu'à voir maintenant si le Intense Raclette aura plus de goût et sera moins bourratif...

Libellés : , ,

01 novembre 2006

Le Brazer (KFC France)

En me rendant au KFC de Roubaix avec mes amis le 22 octobre dernier, je ne m'attendais pas à y trouver un nouveau burger du nom de Brazer. Il faut dire qu'il venait tout juste de sortir, la veille ou le jour même. Impossible également de savoir si c'est une opération spéciale (et si oui sa date de fin) ou un nouveau permanent, je n'ai trouvé aucune mention à ce sujet sur les affiches et fanions présents sur place.

La particularité de ce burger est de contenir du poulet non pané et cuit au four, là ou tous les autres produits KFC sont panés et frits. Voyons voir si ce produit peut avoir sa place parmi les autres spécialités panées:



Ce burger se présente donc dans une boîte en carton longue et surtout très haute, un format je dois dire assez inhabituel. Sur l'avant de la boîte sont listés les ingrédients utilisés pour la préparation du burger: Pain Ciabatta (décidément, c'est à la mode en ce moment!), poulet au four, rondelles de tomate, fromage, salade. Un assortiment qui s'annonce donc bien équilibré et assez classique. Il manque cependant une mention: le type de sauce.



En ouvrant cette boîte, on découvre (c'est toujours une surprise) que le burger la remplit parfaitement, voilà donc quelquechose qui s'annonce bien copieux (comme d'habitude chez KFC!). Le pain Ciabatta semble bien épais, et les légumes ainsi que le fromage dépassent.



En croquant dans ce burger on découvre que le filet de poulet a de toute évidence été mariné avant cuisson, comme ses confrères qui ont ensuite été panés, ce qui permet de retrouver en partie le bon goût de KFC. La cuisson au four ne le rends pas sec pour autant, on retrouve là un poulet très tendre.

On se rends également compte que la sauce est au poivre, mais assez discrète cependant pour ne pas masquer le goût du poulet et autres ingrédients. Le pain est léger et moëlleux, plus que tous les autres pains de type Ciabatta que j'ai pu goûter récemment (McDonald's, Parc Astérix....).

A la vue de ce délicieux burger (et de mon expression enthousiaste sans doute), tous mes amis ont voulu y goûter, et tous l'ont trouvé délicieux (et du coup il ne m'en restait plus beaucoup!)... Le seul défaut de ce burger, c'est son prix à l'unité: 4€! Mais je constate de plus en plus que cette somme correspond au prix à payer pour la majorité des burgers "promotionnels", et KFC n'est pas en reste pour s'aligner.

soulignons au passage le relookage du logo de KFC! Initié et testé discrètement par Yum Brands (propriétaire de KFC) il y a quelques mois, le voici qu'il fait sa première apparition en France via les boîtes et affiches de ce nouveau burger:

On reste globalement dans le même thème, mais on peux constater que le Colonel Sanders a subi un lifting, lui donnant un aspect rajeuni "10 ans de moins", et plus professionnel avec son tablier de cuisine rouge qui fait de lui un équipier modèle. Ce logo devrait petit à petit remplacer l'ancien sur tout type de supports (emballages, pubs, enseignes...).

Libellés : , ,